EBE, de quoi il est question et comment le calculer ?

Vous êtes dans le domaine de l’entrepreneuriat, vous connaissez sans aucun doute l’EBE ou excédent brut d’exploitation. Afin que vous puissiez avoir une idée de la rentabilité de votre activité, vous gagnerez à calculer l’EBE. Cet indicateur en dit long sur la capacité de l’entreprise à générer des bénéfices dans le cadre de son activité. Les détails sans plus tarder.

EBE, de quoi s’agit-il exactement ?

L’EBE fait partie des soldes intermédiaires de gestion. C’est un indicateur précis des bénéfices générés par l’entreprise sans considération de toutes les charges engagées dans le cadre de son activité. Grâce aux données obtenues, la rentabilité de l’entreprise est confirmée ou non. Les dirigeants peuvent alors prendre les décisions adéquates quant à l’amélioration de la politique marketing. Le calcul de l’EBE se base sur le chiffre d’affaires et ne prend pas en compte ni la politique d’investissement de l’entreprise, ni les dépenses exceptionnelles enregistrées. A noter également que cet indicateur est calculé uniquement sur une période donnée et constitue une référence sûre en matière de rentabilité pour l’entreprise.

Comment différencier l’EBE du résultat d’exploitation ?

Encore une fois, l’EBE ne tient compte que de la rentabilité globale de l’entreprise et ceci sans tenir compte des investissements. Quant au résultat d’exploitation, il se traduit par le montant obtenu après avoir déduit toutes les dépenses et toutes les charges. On peut alors obtenir le résultat d’exploitation avant impôt et le résultat d’exploitation après taxes en tout genre. Le résultat qui tient compte de l’impôt n’est autre que le résultat d’exploitation net.

Quels avantages à calculer l’EBE ?

Le calcul de l’EBE permet à une entreprise d’avoir une idée précise de sa rentabilité, c’est-à-dire sa capacité à générer de la trésorerie dans le cadre de son activité. Grâce à l’EBE, les dirigeants d’une entreprise ont une visibilité quant à la viabilité de leur activité. Si l’EBE est positif, l’activité peut se poursuivre dans le même sens. En revanche, s’il est très juste ou en dessous du seuil attendu, des mesures doivent être prises rapidement afin que l’activité puisse reprendre des plus belles. Dans tous les cas, quel que soit le résultat qu’ils attendent quant à l’EBE, les dirigeants de l’entreprise peuvent déjà anticiper les éventuels blocages susceptibles de freiner leurs activités.

Quand procéder au calcul de l’EBE ?

Plusieurs situations peuvent inciter un entrepreneur à calculer l’EBE. Dans le cadre d’une création d’entreprise, il se peut que vous soyez contraint de calculer l’EBE. En effet, si vous demandez un financement auprès d’une banque, cette dernière peut vous réclamer le résultat du calcul de l’EBE. Pour la banque, il s’agit d’une preuve que le projet financé garantit une bonne rentabilité. Si le résultat du calcul est positif, le financement est débloqué rapidement. En revanche, si le calcul donne un résultat négatif, il se peut que la demande de financement soit rejetée.

Dans le cadre de la reprise d’une entreprise, le calcul de cet indicateur s’impose également. Le but ici est de s’assurer que l’investissement en vaut la peine. A noter également que cet indicateur est toujours calculé lors du bilan annuel.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Des questions à propos de nos articles ?

Articles récents

Comprendre ce qu’est l’amortissement degressif

Amortissement dégressif et entreprise. On l’entend toujours mais on ne le comprend pas pour autant. Afin de comprendre ce qu’est un amortissement dégressif, suivez-nous dans

Comment calculer la TVA sur marge ?

Définition d’un TVA sur marge Le TVA sur marge est utilisé pour taxer la différence entre le montant qu’une entreprise paie pour certains articles et

Pourquoi acheter un bien a renover ?

Les travaux de rénovation d’une propriété nécessitent de la patience, du temps et, bien sûr, de l’argent. Mais qu’il s’agisse d’un investissement financier ou de