Comprendre ce qu’est l’amortissement degressif

Amortissement dégressif et entreprise. On l’entend toujours mais on ne le comprend pas pour autant. Afin de comprendre ce qu’est un amortissement dégressif, suivez-nous dans cet article.

Amortissement dégressif : c’est quoi et comment le calculer ?

En définition, l’amortissement dégressif est un mode d’amortissement d’un bien par rapport à son utilisation. Comme la valeur du bien diminue au fil du temps où il est utilisé, sa dépréciation doit être prise en compte et enregistrée. Cette étape est devenue obligatoire par l’administration fiscale et elle commence juste après l’achat du bien en question. Le but étant de pousser les entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes à investir dans de différents biens. Pour le calculer, il suffit d’utiliser une formule simple qui est de multiplier le taux d’amortissement linéaire par le coefficient. Le coefficient dépend de la durée de son amortissement. Entre 4 et 5 ans, vous enregistrez un coefficient égal à 1.25 ; 1.75 pour 5 et 6ans et 2.25 de coefficient pour plus de 6 ans d’amortissement. L’amortissement linéaire de son côté consiste à analyser la dépréciation d’un bien de façon constante et sur une durée bien déterminée. Elle commence après que le bien soit fonctionnel. Pour le cas de l’amortissement dégressif, prenez en compte le premier jour où vous avez acquis le bien. En plus de calculer l’amortissement linéaire, l’amortissement dégressif, le coefficient, il faut également calculer l’annuité d’amortissement. C’est quoi ? Comme son nom l’indique, c’est entre autres une somme d’argent versée par an par une personne qui prête afin de le rembourser. L’annuité peut être constante quand le montant versé reste inchangé chaque année. Elle est par contre variable lorsque le versement diminue à chaque versement. Pour calculer l’annuité d’amortissement, additionnez l’amortissement de l’emprunt avec vos intérêts. Une fois que vous ayez toutes les données, établissez un tableau d’amortissement.

Avantages et inconvénients

Maintenant, vous avez le choix entre l’amortissement linéaire ou l’amortissement dégressif. Pour le cas de ce dernier, vous allez amortir les bien plus vite que vous ne le pensez. Lorsque l’amortissement se fait vite, vous allez payer moins d’impôts. Donc, cette alternative est destinée aux personnes ou aux entreprises qui veulent diminuer la somme d’impôts à payer. Par contre, pour le cas de l’amortissement linéaire, l’amortissement se fait de façon constante et beaucoup moins vite. En amortissant moins vite, vous allez payer beaucoup plus d’impôts mais par contre vous améliorez le résultat de votre entreprise. Si vous ne voulez pas opter pour ces deux cas de figure vous pouvez cependant opter pour l’amortissement spécial. En seulement une année, vous allez avoir une déduction importante. Mais il faut savoir que ce ne sont pas tous les biens acquis qui peuvent bénéficier de ce type d’amortissement. Il concerne entre autres les biens comme les logiciels ou les appareils très sophistiqués. Pour le calculer, il faut déclarer une somme pour une durée de 8 ans puis doubler le résultat.

Si vous n’avez pas les compétences requises pour calculer le taux d’amortissement, vous pouvez faire appel à un professionnel afin de vous aider à faire le bon calcul et en tirer des bénéfices.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Des questions à propos de nos articles ?

Articles récents

Comprendre ce qu’est l’amortissement degressif

Amortissement dégressif et entreprise. On l’entend toujours mais on ne le comprend pas pour autant. Afin de comprendre ce qu’est un amortissement dégressif, suivez-nous dans

Comment calculer la TVA sur marge ?

Définition d’un TVA sur marge Le TVA sur marge est utilisé pour taxer la différence entre le montant qu’une entreprise paie pour certains articles et

Pourquoi acheter un bien a renover ?

Les travaux de rénovation d’une propriété nécessitent de la patience, du temps et, bien sûr, de l’argent. Mais qu’il s’agisse d’un investissement financier ou de